Non classé

Tout ce qu’on doit savoir sur les matières extensibles (Jersey, Stretch, …)

Aujourd’hui, je viens vous parler d’un sujet délicat, oui oui, délicat le stretch et les matières extensibles.

LE TAUX D’ ÉLASTICITÉ

Tout d’abord, il est important de connaître l’élasticité de votre tissu !

Pour cela, rien de plus simple pour la mesurer que de prendre un coupon de votre tissu de 10cmx10cm, et si vous ne souhaitez pas le couper, c’est possible aussi  😉

Vous posez votre petit ou grand coupon (dans ce cas, vous sélectionnez 10 cm de tissu) sur une règle en démarrant à 0 bien entendu et vous étirez votre tissu en le maintenant sur le 0, là vous remarquez qu’il peut s’étendre jusqu’à 12, 13, 14 etc

Jpeg
Jpeg

Donc si à la base votre tissu mesure 10 cm et s’étend à 12 cm, son taux d’élasticité est de 20%, 13 cm son taux est de 30%, 14 cm le taux est de 40% et ainsi de suite.

Il est très important de vérifier qu’il reprenne sa forme initiale, si ce n’est pas le cas, il est plus que probable que votre vêtement, une fois fini et porté, se détende et ne reste pas en forme, il vaut mieux éviter ce genre de tissu !

Astuce

Si votre tissu « roulotte » vous pouvez l’amidonner pour qu’il reste en place et facilite le travail.

Le blog Deer and Doe, a publié récemment un article avec 7 objets du quotidien qui facilite la couture, dont la préparation d’une base amidonnée, mais celle-ci je la conseille plutôt sur des tissus très glissants telle que la viscose, la soie, le satin,

Pour les tissus extensibles comme ici, qui roulotte, ou si également vous n’avez pas de surjeteuse et que vous allez effectuer votre couture à la MAC, vous pouvez amidonner votre tissu avec une préparation toute simple :

  • Versez dans un vaporisateur 3 càs de maïzena dans une litre d’eau froide et une 1/2 càc de sel fin de cuisine (le sel lustrera le tissu et évitera que le fer ne colle dessus)
  • Mélangez bien la préparation
  • Vaporisez à 20cm du tissu et laissez absorber et sécher
  • Repassez sans vapeur

TADAAAM        vous pouvez coudre sans difficulté !

Tout cela part bien évidemment au lavage et n’altère pas le tissu !

PATRONS : CHANGER UN CHAÎNE ET TRAME PAR UN TISSU EXTENSIBLE OU UN JERSEY  !!!

Alors un patron, vous plaît tellement mais vous voudriez le coudre dans un tissu élastique, plus confortable, sauf réelle contre-indication du créateur, et bien sachez que c’est possible, et d’ailleurs sur la plupart des patrons, et c’est là aussi que l’importance du taux d’élasticité entre en jeu !!!

Mais attention, ne perdez pas de vue que toutes les confections ne seront pas jolies avec un tissu extensible ! Imaginez le patron d’un jean réalisé dans un jersey ou un lycra …….

D’autre part, il est possible de changer le chaîne et trame pour un extensible mais non l’inverse !!!

Le taux d’élasticité se transforme en un multiplicateur, non, ne vous sauvez pas c’est facile,  vous obtiendrez votre multiplicateur par cette simple opération :

  • élasticité 10%  → 100% -10% = 90% soit 0.9 en multiplicateur
  • élasticité 20% → 100% – 20% = 80% soit 0.8
  • élasticité 30% → 100% – 30% = 70% soit 0.7
  • et ainsi de suite

Maintenant, je vais vous expliquer comment utiliser un patron dit classique ou de base, (c’est une méthode utilisée dans le patronage).

Exemple pour un bas, genre un jean , un short, ou même une culotte, mais avec un tissu comportant un taux d’élasticité.

Jpeg

Selon le modèle présenté en schéma, on place le point central A qui se situe au milieu de la ligne de montant, à partir de A on trace des obliques montantes (tracées en rouge) en rayon autour de A et des obliques descendantes (en vert) de la même façon.

Pour les obliques montantes, on multiplie sa mesure par le multiplicateur d’élasticité, par exemple la ligne AB mesure 27 cm, le taux d’élasticité de mon tissu est de 10%  donc mon multiplicateur est 0.9, je calcule donc 29 x 0.9= 26.1 cm, je déplace donc le point B à 26.1 cm de A → (B’)

Pour les obliques descendantes, on préfère tout de même ajouter 5% supplémentaire pour garder une certaine souplesse et surtout pour éviter que le tissu ne remonte sur nos gambettes ! Donc notre multiplicateur sera de 0.95, dans le cas de la ligne JA dont la mesure serait de 76 cm , le calcul est 76 x 0.95= 72.2cm → (J’)

J’attire toutefois l’attention avec les tissus de grande élasticité, soit au-delà de 20% , il vaut mieux commencer par diviser par 2 le taux d’élasticité, par exemple 30% devient 15% , bien que je ne recommande pas d’effectuer un patron classique avec ces tissus très très extensibles, qui sont conçus pour d’autres utilisations.

Pour les modèles haut, style chemise, veste, on utilise le même principe de calcul mais avec des lignes horizontales

Jpeg

Autre point important : si le taux d’élasticité ne dépasse pas 5%, il vaut mieux utiliser le patron tel que, sans marge de couture !

Des points essentiels pour coudre les tissus extensibles :

  • Ne pas étirer le tissu au découpage
  • utiliser une aiguille spéciale jersey ou stretch et du fil polyester
  • utiliser une surjeteuse si vous en avez une, sinon utiliser le point élastique de la machine à coudre, si elle n’en possède pas le point zig-zag très serré
  • pour les ourlets, la machine coverlock ou recouvreuse est idéale, mais un ourlet à l’aiguille double ou jumelle sur la MAC s’effectue très facilement et est tout aussi efficace
  • il faut parfois soutenir la couture, notamment d’épaule, avec un ruban de droit fil
  • attention au sens du droit fil, qui est généralement parallèle à la lisière (bord tissé, où il y a les petits trous 😉  )
  • et enfin, bien évidemment, faire attention avant la découpe, lisser correctement le tissu sans l’étirer pour ne pas avoir de plis et les mêmes mesures
  • le repassage du jersey s’effectue avec peu de vapeur et pas trop chaud (sinon ça « grille » l’élasticité)

Voilà, j’espère ne pas avoir été trop technique, que tout est assez claire, n’hésitez pas à me poser des questions pour plus de précision

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *